Pierre de Méniscoul

dscn3267.jpgRéhabilitation du site de Méniscoul

A la demande de monsieur le Maire de Piriac, monsieur SAN JUAN directeur du Service Régional d’Archéologie s’est déplacé à Piriac le mardi 7 octobre et Pen Kiriak  a été invité à participer à la réunion ; monsieur Volant, adjoint aux travaux, était également présent.

Michel Garnier a fait un exposé concernant ces pierres et roches gravées, et retracé l’historique de son évolution à l’aide de documents de différentes époques à monsieur SAN JUAN ; le maire a confirmé sa volonté de remettre la pierre sur son site d’origine. Après avoir constaté l’état très dégradé de la pierre dans le jardin de la mairie, nous nous sommes rendus sur le site à Saint Sébastien : nous nous sommes rendu compte que la végétation s’était considérablement développée.

M. SAN JUAN s’est montré très intéressé par cette opération qui a l’avantage de concerner un terrain municipal et de réunir un consensus entre la municipalité et Pen Kiriak. Ce qui implique évidemment la remise en place de la pierre sur son lieu d’origine. Il demande à la mairie de le faire débroussailler : ensuite le SRA fera un « diagnostic » du site pour mettre éventuellement à jour d’autres gravures. Auquel cas il pourrait être réalisé un relevé topographique et éventuellement des sondages par l’Université de Nantes.

L’objectif final est de valoriser ce site et de l’ouvrir au public avec une signalétique appropriée.

Pierre de Méniscoul (suite)

-          Le débroussaillement a été fait

-          Un étudiant en master d’archéologie à l’Université de Nantes et Rennes 2 effectue pour son Mémoire une étude sur la pierre de Méniscoul et les Cartes du Diable dans le cadre du projet de valorisation porté par la Mairie auprès du SRA et de la DRAC.