Vie de l'Association au 1er nov. 2013

Vie de l'Association PK

La vie de l’association

  • Journées du Patrimoine

Comme nous l’avions annoncé lors de l’Assemblée Générale, nous avons organisé, le 14 septembre après-midi, une ballade en covoiturage intitulée « Menhirs, tumulus et pierres gravées » d’environ 2h à la découverte des vestiges archéologiques (protohistoriques) de la commune  entre Boulle, St Sébastien et le bourg de Piriac.

Il y avait 20 participants en dehors de membres du CA ; ceux-ci étaient, en général des connaisseurs, et ont posé des questions pertinentes.

  • Participation au forum des associations le 6 septembre

Cela nous a permis de rencontrer d’autres associations et de discuter avec un certain nombre de personnes.

  • Réunions à l’initiative de la Mairie de Piriac
    • Jardins de la bibliothèque

Suite à la lettre que nous avons envoyée à M. le Maire après notre Assemblée Générale, nous avons été invités à participer à une réunion à la mairie ; étaient également invités des représentants de la bibliothèque, de la maison de retraite et des commerçants. Cette réunion était présidée par M. Renaudeau.

Le projet permettra de répondre aux nouvelles normes  d’accessibilité : les espaces de circulation seront nivelés et les revêtements de sol uniformisés. Des accès en pente douce seront aménagés devant l’entrée de la bibliothèque et la salle Méniscoul pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite ou le passage de fauteuils roulants. Il est prévu d’installer une pergola sur la façade de la bibliothèque pour l’ombrager en été et offrir un abri pour les visiteurs.

Devant la bibliothèque devrait être aménagé un jardin des saveurs et des senteurs, composé de petits carrés surélevés autour desquels les promeneurs pourraient se déplacer aussi bien à pied qu’en fauteuil roulant.

De façon à créer un espace intergénérationnel, des bancs et un espace de jeux seront installés. Pour ouvrir cet espace, le mur de l’entrée sera abaissé et pourrait être recouvert de bois pour que les promeneurs puissent s’y asseoir.

Un espace vert, avec des massifs de vivaces et des arbres fruitiers, sera créé devant la Maison du Patrimoine. Le nombre de places de parking ne sera pas modifié suite au réaménagement des 2 parkings situés en face de la bibliothèque et près de la maison de retraite. Tous ces travaux seront réalisés par le personnel municipal.

 Pen Kiriak a proposé que la Pierre de Méniscoul, qui est actuellement orientée au nord dans le jardin de la bibliothèque et subit de ce fait des dégradations dues à l’installation de lichens, mousses et fougères qui en effacent petit à petit les inscriptions, soit placée, à titre provisoire sur un socle solide, orientée vers le sud, près de la Maison du Patrimoine, pour stopper cette détérioration. Cette pierre gravée, qui est restée intacte pendant des siècles, devrait, à notre avis, réintégrer son site originel à Saint Sébastien, près des cartes du Diable qui présentent les mêmes signes gravés ; ce site protégé, maintenant inscrit à l’inventaire, appartient à la mairie de Piriac.

  • Présentation du projet de Maison des Associations

 Le mardi 15 octobre les associations se sont retrouvées à la salle Méniscoul :

Madame Touguet a fait un rapide bilan du forum des associations suite au questionnaire qui avait été envoyé et promis qu’il en serait tenu compte pour une meilleure organisation l’an prochain.

M. Renaudeau et M. Blin, directeur des services techniques, ont ensuite présenté le projet d’installation d’une Maison des Associations dans certains bâtiments de l’ex-colonie des PTT acquise récemment par la municipalité. L’objectif est de conserver la structure actuelle des bâtiments pour limiter le coût de l’aménagement ; les associations qui avaient fait des demandes se sont vu attribuer des locaux, dans l’un des deux bâtiments réservés à cet effet. Pen Kiriak doit bénéficier d’une salle de 21 mètres carrés.

Le coût des travaux devrait être compensé par la revente d’une partie du terrain pour la réalisation de logements.

Si nous sommes satisfaits de cette attribution (la réalisation ne sera pas effective avant 2015), nous ne pouvons pas ne pas nous poser quelques questions sur le coût du fonctionnement, dans la mesure où les locaux ont été conçus pour une occupation estivale. La question de l’isolation n’a pas été abordée.

  • Projet d’aménagement du Castelli

L’an dernier, nous avions rencontré M. le Maire et lui avions posé la question de la remise en son état originel de la descente vers la plage du Castelli, à l’extrémité du parking, qu’il avait promise lorsque la continuité du sentier douanier serait restaurée. Il nous avait répondu que si cet amoncellement de blocs de pierres dépare effectivement le site, le directeur des services techniques souhaitait conserver une descente pour des engins en cas d’urgence.

Mrs. Renaudeau et Blin nous ont exposé le résultat de leurs réflexions :

- Dans la partie gauche, quand on est face à la mer, il va y avoir un remaniement des blocs avec un dispositif à la base pour les fixer ; ils seront recouverts d’un filet, puis de terre végétale, puis d’un géotextile pour que la végétation s’installe.

- Dans la partie droite sera aménagée une descente pour des engins, recouverte d’un tissu solide alvéolé (comme on trouve sur certains parkings) de manière à ce que de l’herbe puisse pousser.

Nous avons demandé qu’un escalier pour les piétons soit aménagé entre le rocher et cette descente d’engins : en effet, le seul accès à la plage de Poulaire se situe à 50 mètres sur la gauche, par un escalier étroit et assez raide, très fréquenté en été (cela « bouchonne » à certaines heures et des personnes âgées ont du mal à remonter) ; cette proposition a semblé judicieuse à M. Renaudeau.

 

  • Projet éolien du banc de Guérande

La Commission Nationale de Débat Public a publié, le 17 septembre, son compte-rendu et son bilan qui nous paraissent conformes à ce que nous avons pu entendre et lire pendant les débats. Vous pouvez les retrouver sur le site :       www.debatpublic-eolienmer-saint-nazaire.org

Le maître d’ouvrage a 3 mois à partir de cette date pour faire connaître ses intentions sur ce projet.

 

                                                           Monique Garnier