Conférence sur la capacité d'accueil des communes littorales

 mur.jpg     Le 3 juin 2011, à l'invitation de Pen Kiriak, Mme Céline Chadenas, docteur en géographie et membre de l'équipe de chercheurs de Geolittomer de l'Université de Nantes est venue à Piriac, salle Méniscoul, présenter et débattre des résultats des travaux engagés sur le concept de "capacité d'accueil des communes littorales".

Rappelons que ce concept est apparu en 1986 dans la loi littorale. Son intérêt s'est concrétisé avec une décision du tribunal administratif de Nantes en date du 29 juillet 2004 qui s'est appuyé sur cette notion de capacité d'accueil pour annuler la révision du POS de l'Ile d'Yeu. Comme cette notion avait besoin d'être précisée pour devenir opérationnelle, la direction régionale de l'équipement a demandé en 2006 au laboratoire Geolittomer de travailler sur les critéres à prendre en compte pour définir cette capacité et préciser dans quelles conditions ces limites pouvaient être repoussées. Considérant que ce type de réflexion et de démarche pouvaient être utiles à Piriac à un moment où la municipalité relance le dossier du PLU, l'association Pen Kiriak a pris l'initiative d'organiser une conférence-débat.

Cette conférence-débat qui a rassemblé une trentaine de personnes dont certaines venues des communes voisines du Croisic, La Baule, Pornichet ,Guérande et La Turballe, a permis un échange riche entre des participants souvent trés compétents et motivés et Céline Chadenas qui travaille depuis 5 ans sur ce sujet et qui a réguliérement l'occasion d'exprimer en public les fruits de ces travaux de recherche.

piriac13.jpgPour une collectivité locale, déterminer sa capacité d'accueil suppose d'inventorier précisément ses ressources de nature sociétale, environnementale et économique(16 items) telles que : eau, sol, travail, habitat, patrimoine architectural,..., de mettre en lumiére les ressources à enjeux forts, d'explorer les atteintes portées aux ressources du fait de la présence humaine et finalement de mesurer et d'apprécier la fragilité de ces ressources. Il est alors possible de mettre en place un systéme d'alerte et de veille visant en particulier les ressources les plus stratégiques et les plus vulnérables.On passe ainsi progressivement de la notion de capacité d'accueil à celle de capacité de développement.Ces concepts constituent des déterminants pour tout projet de territoire : SCOT, PLU, ...

Au cours de l'exposé largement documenté avec des photos, graphiques et tableaux chiffrés portant aussi bien sur l'aménagement du littoral que sur la capacité d'accueil des territoires, nous avons eu des données intéressant la commune de Piriac par exemple :

   -  nombre de logements à Piriac en 2005 : 4431 dont 1018 résidences principales et 3253 résidences secondaires.

   -  surface moyenne d'un terrain construit : 1318 m² et consommation moyenne d'espace par logement construit (1996-2006): 1184 m²